10-17/09/2014 - Voyage en Andalousie

Publié le par lldg

Le généreux soleil andalou nous accueille dès la descente d'avion à MALAGA.

Le lendemain, début des visites par GRENADE : l'Alhambra "La Rouge", forteresse édifiée par les Arabes, le Generalife, résidence du Sultan et de son harem, et ses célèbres jardins.

Nous quittons pour 2 jours la Costa Del Sol, pour l'intérieur des terres où la température monte encore : 35° à Cordoue et 37 à Séville. Certaines d'entre nous achètent des éventails, très couleur locale.

A CORDOUE, nous visitons la "Mosquée-Cathédrale", une merveille d'architecture, avec ses 850 colonnes en marbre et son somptueux "mihrab".

A SEVILLE, nous rencontrons notre guide locale, Lucie, une française tombée amoureuse de Séville, ou plutôt d'un Sévillan, qui nous emmène par un dédale de ruelles pittoresques dans le quartier de Santa-Cruz, jusqu'à la Cathédrale. Grandiose !!! Ancienne mosquée dont il ne subsiste que le minaret "la Giralda", la plus grande cathédrale gothique du monde (5 fois Notre-Dame de Paris) s'étend sur 23 500 m2 et renferme un mobilier de toute beauté dont 4 orgues monumentales actionnées par un seul organiste.

L'après-midi, promenade en bateau sur le Guadalquivir, suivie d'une soirée flamenco de très grande qualité.

Puis retour sur la Costa Del Sol, en passant par RONDA, haut lieu de la tauromachie, pour 3 dernières journées détente, avec visite en matinée : MALAGA - MIJAS - MARBELLA, et après-midi libre pour profiter de la piscine, de la plage, ou farniente, au gré de chacun.

Nous terminons par un dîner dans un restaurant de plage où nous trinquons en chantant VIVA ESPAÑA, en levant notre verre de sangria.

Les participants sont enchantés et remercient Marie-France pour cette belle découverte de l'Andalousie.

Diaporama à suivre d'ici quelques jours car il faut trier les centaines de photos des uns et des autres, et de notre "Mamarazzi".

               voir diaporama 1/3

               voir diaporama 2/3

               voir diaporama 3/3

Publié dans Nos sorties

Commenter cet article